Yapeal publie ses tarifs 2021 et ça pique !

Yapeal vient de mettre en ligne ses nouveaux tarifs pour 2021 et après seulement 6 mois d’activité, la néo-banque devient la plus chère du marché Suisse.

Les nouveaux tarifs Yapeal

Yapeal passe de 1  à 3 offres et le renomme  : Loyalty, Private et Private+

A première vue il est toujours possible d’avoir un compte bancaire gratuit chez la néo-banque, mais en regardant les tarifs plus en détails on constate que le plan Loyalty ne permet plus d’effectuer des paiements domestiques !

Il est donc possible d’avoir un compte gratuit, avec un carte Visa gratuite, mais impossible d’effectuer un virement en CHF 🧐

Sans le dire, Yapeal vient de transformer son compte gratuit – Loyalty – en « pseudo compte » Visa prepaid : si vous alimentez ce compte en CHF, la seule option est de le dépenser avec la Visa. C’est très décevant de la part de la néo-banque et cela signifie qu’il faudra désormais payer 4.90 CHF par mois pour avoir un vrai compte bancaire.

En Marketing, le plan Loyaly est un decoy : il existe, mais il est construit pour que personne ne le prenne pas et pour rendre le plan Private plus attractif.

Quel est le problème des nouveaux tarifs Yapeal

En proposant un plan gratuit qui n’offre plus les fonctionnalités de base d’un compte bancaire, Yapeal tente de manipuler le consommateur et de le forcer à prendre le plan à 4.90 CHF.

C’est malheureusement sans compter avec les autres néo-banques Suisse telles que Neon, ZAK et maintenant CSX de Crédit Suisse qui proposent toutes des comptes bancaires gratuits.

On peut s’attendre à ce que les comptes Loyalty se transforment en comptes fantômes avec peu ou pas d’activité.

Les tarifs Yapeal manquent de « fairness » : il faut arriver sur le plan Private+ à 8.90 CHF/mois pour avoir de vrais avantages tels que les retraits gratuits. Le plan Private à 4.90 CHF/mois est comparable au plan gratuit de neon ou de CSX, avec les mêmes fonctionnalités.

Yapeal est certainement en recherche de rentabilité, mais sur un marché de plus en plus concurrentiel avec également des néo-banques étrangères présentes en Suisse (N26, Revolut) nous pensons que Yapeal veut aller trop vite sans avoir atteint une taille suffisante pour accompagner ce mouvement.

Il ne serait pas surprenant que Yapeal revoit sa copie rapidement.

A suivre…

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Logo
Enable registration in settings - general
Comparer articles
  • Total (0)
Comparer
1